1. Les principes du VCI

Le VCI est un volume de vin produit au-delà du rendement annuel de l’appellation et mis en réserve. Ce volume :

est considéré comme du dépassement de rendement (DRA, anciennement appelé DPLC)
ne bénéficie pas de l’appellation
ne peut pas être commercialisé (ni vers un consommateur, ni vers un entrepositaire agréé (négociant))
ne peut pas être mis en bouteille
devient commercialisable en appellation dès lors qu’il est inscrit en Déclaration de revendication. Inscription qui a lieu l’année N+1 de sa constitution

Les possibilités d’inscrire un volume de VCI en déclaration de revendication sont en cas de :

Rafraîchissement/Renouvellement : remplacement du volume de VCI de l’année N-1 pour un volume de l’année N (nouvelle récolte)
Complément de récolte : lorsque le rendement de l’année N n’atteint pas le rendement annuel, le VCI peut compléter le volume manquant
Substitution : lorsque le vinificateur élimine un volume de l’année N pour déficit qualitatif et le substitue par un volume de l’année N-1
Destruction : si le VCI n’est pas revendiqué, il doit être détruit au même titre qu’un volume de DRA

Le VCI constitué est obligatoirement revendiqué en déclaration de revendication (DREV) l’année suivante, sous peine d’être détruit.

Les volumes VCI doivent figurer sur plusieurs documents :

La déclaration de récolte (DR)
La déclaration récapitulative mensuelle (DRM)
La déclaration de stocks (DS)
La déclaration de revendication (DREV) en année N+1
Le document d’accompagnement en cas de destruction (DAE)

La traçabilité doit être complétée par la tenue d’un registre VCI spécifique (transmis à l’ODG avant le 31/07)

Prenons l’exemple d’un chai de 10 ha avec une autorisation de rendement de 58 hL/ha maximum et une autorisation de VCI de 3 hL/ha.

Si la récolte de l’année N, est de 580 hL de moût, tout est ok. Si la récolte de l’année N est de 657 hL de moût alors que le maximum autorisé est de 580 hL,, le vigneron a deux possibilités : 

La destruction de 77 hL
Le placement de 30 hL dans le VCI N et la destruction de 47 hL

En N+1, plusieurs cas de figure sont envisageables :















2. Comment renseigner son VCI dans Baqio ?

Si lors de votre déclaration de récolte, vous avez créé du VCI, vous avez la possibilité de le renseigner dans Baqio pour qu'il apparaisse bien dans vos stocks et ensuite dans votre DRM.

Création de VCI

Depuis la page du stock, vous avez la possibilité de renseigner du VCI en cliquant sur Mouvements puis Ajout de VCI : 



Une fois que vous avez indiqué votre stock de VCI, il apparaît de façon distincte de votre stock de vrac disponible : 





Revendication de VCI

L'année suivante, si vous souhaitez revendiquer votre VCI en appellation, il vous suffit de cliquer sur Mouvements à côté de la ligne VCI - Vrac litre et d'indiquer la revendication : 



Une fois revendiqué, le volume est intégré au volume de vrac de l'année du VCI et il est alors disponible pour être utilisé : 

Cet article a-t-il répondu à vos questions ?
Annuler
Merci !